Table of Contents Table of Contents
Previous Page  234 / 268 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 234 / 268 Next Page
Page Background

INFORMATION TECHNIQUE

La batterie comme

source d’alimentation

Le principe de la batterie

plomb acide

Une batterie est un équipement qui

stocke l’électricité sous une forme

d’énergie chimique. L’énergie est libérée

à la demande sous forme de courant

continu pour alimenter des équipements

tels que l’éclairage ou le démarreur du

moteur. Une batterie est constituée de

plusieurs cellules galvaniques avec une

tension de 2 V chacune. Six cellules sont

liées en série pour une batterie de 12 V,

et adaptées dans un seul boîtier. Pour

obtenir du 24 V, deux batteries de 12 V

sont connectées en série. Chaque cellule

a des plaques de plomb oxydé positives

et des plaques négatives en plomb, et

un électrolyte se composant d’eau et

d’acide sulfurique. Pendant la décharge,

le plomb oxydé sur les plaques de plomb

est converti en sulfate de plomb. Le

niveau d’acide diminue parce que l’acide

sulfurique est exigé pour ce processus.

Pour recharger la batterie, une source

d’énergie externe (telle qu’un chargeur de

batterie, un alternateur ou un panneau

solaire) avec une tension d’environ 2,4 V

par cellule doit être connecté. Le sulfate

de plomb sera alors converti de nouveau

en plomb et oxyde de plomb, et la quan-

tité d’acide augmentera. Il y a des limites

pour que la tension de charge empêche

le dégagement d’une quantité excessive

d’hydrogène. Une tension de charge de

plus de 2,4 V par cellule, par exemple,

libère beaucoup de gaz d’hydrogène, ce

qui peut provoquer un mélange haute-

ment explosif avec l’oxygène contenu dans

l’air. La limite supérieure sur la tension de

charge pour une batterie 12 V est de 14,4 V,

et la valeur correspondante pour des batte-

ries 24 V est de 28,8 V, tous les deux à 20 °C.

Le rapport entre la capacité restante de la

batterie et la densité du mélange eau/acide

sulfurique est comme suit :

termes d’épaisseur et nombre de plaques

Les différents typs de batterie - en

applications. Le courant maximum qui

par cellule - correspondent à différentes

peut être fourni est déterminé par toute

la surface de plaque. Le nombre de fois

qu’une batterie peut être déchargée et

rechargée - le nombre de cycles - dépend

de l’épaisseur des plaques. Une batterie

peut présenter de nombreuses plaques

moins important.

fines ou plus épaisses et en nombre

La batterie de démarrage

Une batterie de démarrage a beaucoup de

plaques minces par cellule, créant une gran-

de surface de plaques. Ce type de batterie

est donc adapté à fournir un courant impor-

tant sur une courte période. Le nombre de

fois qu’une batterie de démarrage peut être

fortement déchargée est limité environ à

50-80. Cependant, comme la mise en route

du moteur n’utilise que très peu de l’énergie

stockée (environ 0,01 %), la batterie dure

des années. Ce type de batterie n’est pas

adapté à une utilisation cyclique de batterie

de service.

niveau de

charge

tension de

batterie

densité

décharge

0 %

11,64 V

1,100

± 100 %

20 %

11,88 V

1,140

± 80 %

40 %

12,09 V

1,175

± 60 %

60 %

12,30 V

1,210

± 40 %

80 %

12,51 V

1,245

± 20 %

100 %

12,72 V

1,280

0 %

rechargeables. La plus courante est la

Il y a différents types de batteries

batterie plomb acide. Une autre un peu

moins courante est la batterie cadmium-

nickel (NiCad), qui est toujours trouvée

dans de vieux systèmes d’alimentation

de secours. Le haut niveau de tension de

charge requis par les batteries NiCad, et

le fait qu’elles soient particulièrement

néfastes pour l’environnement font que

ces batteries ne sont pas adaptées à une

utilisation sur un navire, une automobile

ou un camion.

234